14/09/2013

INSÉCURITÉ : ALERTE ROUGE ?

le figaro,insécurité,statistiques,délinquance,ump,ps,ondrp,observatoire de la délinquance et des réponses pénales,agression,police

« Insécurité : l'alerte rouge » titrait Le Figaro mardi dernier (10 sept. 2013). Selon le quotidien de Serge Dassault, « Tous les indicateurs des statistiques de la délinquance du ministère de l’Intérieur sont à la hausse ». Tous ? Les derniers chiffres de l'ONDRP (Observatoire de la délinquance et des réponses pénales, créé en 2003 par Nicolas Sarkozy), publiés dans l’indifférence générale au mois de juillet, montrent pourtant que les agressions physiques contre les forces de l'ordre sont en baisse pour la deuxième année consécutive (moins 4,5 % en ce qui concerne la police nationale et 11,5% pour la gendarmerie) ; c’est même la plus forte baisse enregistrée depuis 2007, les agressions étant passées de 12 879 à 12 301.¹ Une tendance que l’on retrouve pour les polices municipales. Le 29 août 2011, l’USPPM (Union syndicale professionnelle des policiers municipaux) déplorait 57 agents de police municipale blessés en service depuis le début de l’année.² Or, en ce mois de septembre 2013, cette vigie syndicale en dénombre 45, soit une baisse de 21 % en deux ans.³

 

¹ « Baisse des agressions contre les forces de l’ordre » in Le Parisien, 16 juillet 2013.

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/baisse-des-agressions-contre-les-forces-de-l-ordre-16-07-2013-2985667.php

 

² Jean-Louis Del Pistoia, « Encore des ʺemployés municipauxʺ blessés dans l’exercice de leurs fonctions » in Zinfos974.com, lundi 29 août 2011.

http://www.zinfos974.com/Encore-des-employes-communaux-blesses-dans-l-exercice-de-leurs-fonctions_a31630.html

 

³ USPPM

http://usppm.fr/

10/09/2013

SÉCURITÉ : VALLS À MI-TEMPS

manuel valls,sécurité,alain bauer,nicolas sarkozy

Alain Bauer et Manuel Valls (photos Reuters).

http://lelab.europe1.fr/t/alain-bauer-ancien-conseiller-securite-de-nicolas-sarkozy-relit-les-discours-de-manuel-valls-5047

 

Selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche (18 août 2013), 61% des Français se déclarent satisfaits de l'action de Manuel Valls en tant que ministre de l’Intérieur, loin devant les autres membres du gouvernement. Au-delà de l’agitation politicienne et de la posture de matador de l’actuel locataire de la place Beauvau, quelles sont les véritables ambitions de Manuel Valls en matière de sécurité ? Elles sont résumées dans son livre intitulé « Sécurité. La gauche peut tout changer » : « la nouvelle gouvernance de la sécurité sera fondée sur un Etat qui délèguera aux collectivités et au secteur privé quelques-unes de ses missions régaliennes » (pages 87-88). Bref, municipalisation et privatisation de la sécurité. Manuel Valls s’inscrit donc dans la continuité de Nicolas Sarkozy, qui a initié cette insidieuse évolution sous la férule d’Alain Bauer, ami de trente ans du premier et conseiller sécurité du second avant de présider le CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité), organisme hybride élaboré sous son impulsion ; l’influence de ce chantre de la sécurité privée est aussi confidentielle que persistante depuis plus de dix ans. Pourtant, il faut rappeler que la police municipale, police du maire, est une survivance de la IIIe République tandis que la sécurité privée ne protège nullement les citoyens mais ses clients.

 

http://paroledeslecteursdunouvelobs.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/09/02/securite-valls-a-mi-temps-par-laurent-opsomer-490014.html

12/08/2013

QUAND LES BOULANGERS SE FONT DORER LES MICHES

police municipale,fermeture,boulangerie,vacances,été,pain,limoges,compiègne,sdf

« Mais où trouver du bon pain en été ? », titre Le Populaire du Centre. Cette question n’est pas exclusive à Limoges (Haute-Vienne) mais récurrente dans beaucoup de villes.

 

« L'été, notre activité baisse de manière conséquente. Et c'est entre le 14 juillet et le 15 août qu'elle ralentit le plus. Ces semaines-là sont donc le meilleur moment pour un boulanger de partir en vacances en perdant le moins d'argent », indique le président départemental de la Chambre syndicale des boulangers et boulangers-pâtissiers, Gilbert Rebeyrole. Mais pour éviter de trop mettre les clients dans l'embarras, certains concurrents s'accordent sur les dates de départ. […] Pour le président de la Chambre syndicale régionale, Maurice Carré, il s'agit là de la meilleure solution à adopter. « Le roulement est un réflexe intelligent. Assurer la permanence lorsque ses concurrents sont partis permet d'augmenter son activité avant de fermer pour congés. Il y a deux ou trois ans, nous avions même distribué des petits panonceaux pour que celui qui part puisse indiquer la boulangerie la plus proche sur sa vitrine. » Problème : tous ne le font pas. Et aucune liste, ni le moindre site Internet ne permettent de connaître les dates de fermeture des boulangeries pendant l'été. (1)

 

Même constat à Compiègne dans l’Oise : « Ça se passe comme ça partout, commente Philippe Trinchez, conseiller municipal délégué au commerce. Mais on ne peut intervenir sur les ouvertures. Nous avons bien fait des essais avec la fédération des boulangers de l'Oise, il y a des années, mais ça n'a pas fonctionné. » La mairie publie simplement les dates des vacances des artisans, quand ceux-ci les lui donnent... (2) Une impuissance municipale d’autant plus incongrue que l’article L2212-2 du Code général des collectivités territoriales fixe pourtant – depuis des lustres – parmi les compétences des policiers municipaux : « Le soin de réglementer la fermeture annuelle des boulangeries, lorsque cette fermeture est rendue nécessaire pour l'application de la législation sur les congés payés, après consultation des organisations patronales et ouvrières, de manière à assurer le ravitaillement de la population. » Il est vrai que la police municipale de cette localité huppée a d’autres priorités, notamment la chasse aux SDF. (3) Bien évidemment, ces derniers votent rarement et, ici comme ailleurs, c’est le maire – le sénateur UMP Philippe Marini dans le cas présent – qui établit les missions de sa police ; comme le spécifie l’article L511-1 du Code de la sécurité intérieure, « les agents de police municipale exécutent, dans la limite de leurs attributions et sous son autorité, les tâches relevant de la compétence du maire que celui-ci leur confie en matière de prévention et de surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publiques. » En attendant, « Tous les étés, c'est la même question : où trouver son pain à Compiègne ? »

 

(1) Marion Buzy, « Les boulangeries ferment en août, faute d’activité suffisante à Limoges » in Le Populaire du Centre, 12 août 2013.

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2013/08/12/les-boulangeries-ferment-en-aout-faute-d-activite-suffisante-a-limoges-1655030.html

 

(2) A.G., « Compiègne. Les boulangeries ouvrent et ferment comme bon leur semble » in Le Courrier picard, 3 août 2013.

http://www.courrier-picard.fr/region/les-boulangeries-ouvrent-et-ferment-comme-bon-leur-semble-ia190b0n150559

 

(3) Cindy Lécrivain, « La ville de Compiègne fait la chasse aux SDF » in Le Courrier picard, 8 août 2013.

http://www.courrier-picard.fr/region/la-ville-de-compiegne-fait-la-chasse-aux-sdf-ia190b0n154117