25/10/2017

TER : COÛT DE LA GRATUITÉ ?

train PN PM.jpg

« Les policiers municipaux prennent le train gratuitement dans les Hauts-de-France », titre La Gazette des communes. [1] Le Conseil régional a voté, en effet, la gratuité des transports régionaux au profit des gendarmes, des policiers nationaux et municipaux (alors que seuls les premiers sont autorisés à porter leur arme individuelle en-dehors du service), des pompiers (volontaires et professionnels) et des agents des douanes. Pourtant, un agent public, qui utilise les transports en commun, bénéficie déjà de la prise en charge de ses frais de transport, à hauteur de 50 % du prix de l’abonnement (article L3261-2 du Code du travail). [2] Dès lors, est-ce normal que la région se substitue à l’Etat, aux départements et aux communes pour la prise en charge des frais de transport de leurs fonctionnaires respectifs ? Cette décision est d’autant plus surprenante que le Conseil régional présidé par Xavier Bertrand affirme sur son site pour le budget 2017 : « Notre choix : la baisse des dépenses ». Dans cette perspective, la région « doit diminuer ses dépenses de près de 400 millions d’euros ». [3] Or, combien cette mesure de gratuité des transports coûte-t-elle aux contribuables des Hauts-de-France alors que le budget régional est contraint ? N’y a-t-il pas d’autres priorités pour la région la plus pauvre de France après la Corse ? [4]

hauts-de-france,région,conseil régional,police municipale,police nationale,gendarmerie,pompiers,douanes,douaniers,train,ter,gratuité,gratuit,abonnement,lr,les républicains

[1] Géraldine Langlois, « Les policiers prennent le TER gratuitement dans les Hauts-de-France » in La Gazette des communes, 14 septembre 2017.

http://www.lagazettedescommunes.com/523447/les-policiers-...

[2] Remboursement des frais de transport domicile-travail (fonction publique)

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12163

[3] Région Hauts-de-France. Dossier budget 2017

http://www.hautsdefrance.fr/categorie/dossiers/budget-2017/

[4] Jeanne Blanquart avec Vincent Dupire, « Les Hauts-de-France, la région la plus pauvre de France après la Corse » in France 3 Hauts-de-France, 22 mars 2017.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/ha...

 Yohan Baillieul et Sophie Éblé, Fragilité sociale dans les Hauts-de-France : la crise a renforcé les inégalités territoriales, Insee Analyses Hauts-de-France n°45, 22 mars 2017.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2665368

04/11/2015

PAUVRETÉ = RADICALITÉ ?

Pauvreté, Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Insee, Martine Aubry, Marine Le Pen, MLP, FN, Front national, vote, pauvres, électeurs, région, élections régionales, 2015

http://www.dailymotion.com/video/x3b6slk

« Un million de personnes sous le seuil de pauvreté en Nord-Pas-de-Calais-Picardie », tel est le rude constat de l’INSEE.¹ Non seulement la nouvelle région compte 18 % de pauvres, soit 4 points de plus que la moyenne nationale, mais ses habitants ont le niveau de vie le plus faible en France métropolitaine ! Comme le soulignait Martine Aubry l’an dernier, « on ne fait pas de deux régions pauvres une région riche ». Mais la fusion de nos deux régions pauvres fera-t-elle le bonheur de Marine Le Pen demain ? Cette désespérance sociale alimente-t-elle le vote FN ? Assurément ! Les pauvres sont-ils les électeurs frontistes ? Sûrement pas ! La pauvreté, très marquée dans les grands pôles urbains, touche particulièrement les cœurs de ces grands pôles ; elle frappe plus de trois individus sur dix à Maubeuge, Creil et Boulogne-sur-Mer. En revanche, les espaces périurbains accueillent une population relativement plus aisée ; en périphérie, une personne sur dix est pauvre. Or, c’est dans cette « France périphérique », croquée par le géographe Christophe Guilluy en 2014, que le Front national enregistre ses meilleurs scores, là où il n’y a pas de populations immigrées récentes.² Ce sont aussi dans ces territoires que la remise en cause des politiques sociales devient majoritaire alors qu’au sein de notre nouvelle région, près de la moitié du revenu disponible des plus démunis provient des prestations sociales.³

 

¹ Mathieu Lecomte, « Un million de personnes sous le seuil de pauvreté en Nord-Pas-de-Calais-Picardie » in Insee Flash Nord-Pas-de-Calais n°19 de novembre 2015.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=19&...

 

² Sandra Moatti, « Le Front national et la géographie du malaise français » in L’Economie politique n°68 d’avril 2015, pages 5 et 6.

 

³ Régis Bigot, Emilie Daudey et Sandra Hoibian, « En 2014, le soutien à l’Etat-Providence vacille » in Crédoc, Note de synthèse n°11 de septembre 2014.

http://www.credoc.fr/pdf/Sou/Note_de_synthese_N11_Pauvete...