09/03/2021

LA COVID A UN AN

La Covid a fêté son premier anniversaire le mois dernier. C’est, en effet, en février 2020 qu’ont été recensés le premier cluster en France, aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie), et le premier Français mort du coronavirus, à Crépy-en-Valois (Oise). Cet anniversaire est l’occasion d’un premier bilan concret, qui révèle trois indéniables réalités.

Premier constat : le vieillissement de la population. D’après le dernier bilan démographique de l’INSEE, publié en janvier 2021, un Français sur cinq a 65 ans ou plus, un quart de la population plus de 60 ans, le tout sur fond de baisse continue des naissances depuis six ans. (1) Or, les personnes âgées sont les principales victimes de l’épidémie de coronavirus.

Seconde vérité : la dépendance sanitaire. La disparition de la souveraineté sanitaire a été mise en évidence par les pénuries de masques, tests, vaccins, etc. Délocalisation oblige, tout est désormais importé de l’étranger. En 2020, par exemple, notre pays a déboursé pas moins de 5,9 milliards d’euros pour acheter à la Chine les masques qui nous manquaient. (2) La France est aussi le seul des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU à ne pas avoir son propre vaccin anti-covid, preuve d’une industrie moribonde.

Troisième évidence : l’impéritie politique depuis 20 ans, responsable de la déliquescence du système hospitalier français. Conséquence de cette gestion libérale, la France ne dispose que de 5.080 lits de réanimation pour une population de plus de 67 millions. (3) Aucun progrès n’a été réalisé en un an dans ce domaine. A titre de comparaison, notre pays compte 7 lits de réanimation pour 100.000 habitants, contre 10 en Angleterre ou en Espagne et 24 en Allemagne… (4) Or, c’est à l’aune de cette jauge de 5.080  lits que découlent toutes les restrictions de libertés, notamment celle de circuler avec le couvre-feu et le confinement, sans oublier les fameuses attestations de déplacement, nos « ausweis » nationaux sous peine de contravention et de prison.

 

(1) Bilan démographique 2020, Insee Première n°1834 du 19 janvier 2021.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/5012724

 

(2) « Les masques font leur trou » in Le Canard enchaîné n°5231 du 10 février 2021.

 

(3) « Ils ont tué l’hôpital ! », 14 octobre 2020.

https://blogs.mediapart.fr/laurent-opsomer/blog/141020/il...

 

(4) « Castex et Véran n’en ont "réa" à cirer » in Le Canard enchaîné n°5232 du 17 février 2021.

25/10/2017

TER : COÛT DE LA GRATUITÉ ?

train PN PM.jpg

« Les policiers municipaux prennent le train gratuitement dans les Hauts-de-France », titre La Gazette des communes. [1] Le Conseil régional a voté, en effet, la gratuité des transports régionaux au profit des gendarmes, des policiers nationaux et municipaux (alors que seuls les premiers sont autorisés à porter leur arme individuelle en-dehors du service), des pompiers (volontaires et professionnels) et des agents des douanes. Pourtant, un agent public, qui utilise les transports en commun, bénéficie déjà de la prise en charge de ses frais de transport, à hauteur de 50 % du prix de l’abonnement (article L3261-2 du Code du travail). [2] Dès lors, est-ce normal que la région se substitue à l’Etat, aux départements et aux communes pour la prise en charge des frais de transport de leurs fonctionnaires respectifs ? Cette décision est d’autant plus surprenante que le Conseil régional présidé par Xavier Bertrand affirme sur son site pour le budget 2017 : « Notre choix : la baisse des dépenses ». Dans cette perspective, la région « doit diminuer ses dépenses de près de 400 millions d’euros ». [3] Or, combien cette mesure de gratuité des transports coûte-t-elle aux contribuables des Hauts-de-France alors que le budget régional est contraint ? N’y a-t-il pas d’autres priorités pour la région la plus pauvre de France après la Corse ? [4]

hauts-de-france,région,conseil régional,police municipale,police nationale,gendarmerie,pompiers,douanes,douaniers,train,ter,gratuité,gratuit,abonnement,lr,les républicains

[1] Géraldine Langlois, « Les policiers prennent le TER gratuitement dans les Hauts-de-France » in La Gazette des communes, 14 septembre 2017.

http://www.lagazettedescommunes.com/523447/les-policiers-...

[2] Remboursement des frais de transport domicile-travail (fonction publique)

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12163

[3] Région Hauts-de-France. Dossier budget 2017

http://www.hautsdefrance.fr/categorie/dossiers/budget-2017/

[4] Jeanne Blanquart avec Vincent Dupire, « Les Hauts-de-France, la région la plus pauvre de France après la Corse » in France 3 Hauts-de-France, 22 mars 2017.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/ha...

 Yohan Baillieul et Sophie Éblé, Fragilité sociale dans les Hauts-de-France : la crise a renforcé les inégalités territoriales, Insee Analyses Hauts-de-France n°45, 22 mars 2017.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2665368

07/11/2015

BALARD, TON UNIVERS IMPITOYABLE…

 ministère de la défense,armée française,qg,hexagone,balardgone,ppp,partenariat public-privé,nicolas sarkozy,françois hollande,coût

2.274 euros pour deux prises de courant ! 13.600 euros pour une imprimante et un scanner ! (1) Voulu par Nicolas Sarkozy en 2010, inauguré par François Hollande en 2015 (2), le « Pentagone » français n’en finit pas de défrayer la chronique ; le feuilleton Balard symbolise à merveille les dérives des partenariats public-privé promu par Nicolas Sarkozy en son temps. (3) En dehors de son coût astronomique (1,2 milliard), l’Hexagone Balard (son nom officiel) n’a pourtant rien d’exceptionnel avec ses bâtiments sans âme (4) mais payés au prix fort au point de susciter des interrogations sur un contrat si bien ficelé par le privé que l’Etat est pieds et poings liés, et d’engendrer une suspicion de corruption. (5) Mais quand on aime, on ne compte pas, d’autant que le rêve américain n’a pas de prix !

Il eût été possible de conclure sur une fable de Jean de La Fontaine pour illustrer ce caprice présidentiel (La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf, par exemple) ou de diffuser un extrait du film Independance Day (1996), précisément la remarque de Judd Hirsch (alias Julius Levinson) à l’adresse du président américain lorsque celui-ci découvre l’existence de la base secrète (la zone 51), pour évoquer le « partenariat ripoux-bétonneur » dénoncé par Le Canard enchaîné en novembre 2010. Mais il est préférable de terminer en chanson sur le générique d’une série culte, clin d’œil à la passion américaine d’un ancien président de la République :

Balard,

Ton univers impitoyable.

Balard,

Glorifie la loi du plus fort…

https://www.youtube.com/watch?v=rlfHcCLn4pk

ministère de la défense,armée française,qg,hexagone,balardgone,ppp,partenariat public-privé,nicolas sarkozy,françois hollande,coût

(1) Vincent Lamigeon, « Les devis astronomiques du nouveau ministère de la Défense français » in Challenges, 4 novembre 2015.

http://www.challenges.fr/entreprise/defense/20151103.CHA1...

« 2.000 euros la prise, 14.000 euros l’imprimante… Les devis astronomiques du Balardgone » in Le Nouvel Observateur, 5 novembre 2015.

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20151105.OBS8928/...

 

(2) Nathalie Guilbert et Dominique Gallois, « Le "Pentagone à la française", inauguration d’un bâtiment controversé » in Le Monde, 5 novembre 2015.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/11/05/defense...

Sybille Vincendon, « La Défense prend ses quartiers dans l’Hexagone Balard » in Libération, 5 novembre 2015.

http://www.liberation.fr/france/2015/11/05/la-defense-pre...

« Bienvenue au "Balardgone", le nouveau siège de la Défense française » in Le Nouvel Observateur, 5 novembre 2015.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20151105.OBS8915/b...

« Quatre chiffres sur le "Balardgone", le nouveau ministère de la Défense » in Francetv info, 5 novembre 2015.

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-...

 

(3) Pierre Breteau et Samuel Laurent, « Partenariats public-privé : un dispositif de plus en plus décrié » in Les Décodeurs, 6 novembre 2015.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/06/pa...

 

(4) Jean-Dominique Merchet, « A Balard, les militaires s’enferment dans une forteresse coupée de la ville » in Secret Défense, jeudi 5 novembre 2015.

http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/a-balard-milit...

« Le plus frappant est l’absence de toute référence à la vocation des lieux : l’armée, la guerre, la vie militaire. »

 

(5) Augustin Scalbert, « Soupçons de corruption sur le Pentagone de Sarkozy » in L’Obs avec Rue89, 6 décembre 2011.

http://rue89.nouvelobs.com/2011/12/06/soupcons-de-corrupt...

ministère de la défense,armée française,qg,hexagone,balardgone,ppp,partenariat public-privé,nicolas sarkozy,françois hollande,coût