06/10/2016

POLICE MUNICIPALE : UN DÉCRET VIDE-GRENIER ?

Police municipale, armement, armes, pistolet, revolver

Selon un syndicat de police municipale, le ministère de l’Intérieur prépare un décret qui autorisera les agents municipaux à utiliser un pistolet semi-automatique de 9 mm. (1) Après les vieux revolvers Manurhin (2) de la police nationale, le gouvernement veut-il refiler aux communes les anciens Beretta 92 (PAMAS G1) de la gendarmerie nationale ? (3) Prochaine étape : doter ces employés de mairie de FAMAS d’occasion ? (4)

Police municipale, armement, armes, pistolet, revolver

(1) SDPM, Compte-rendu de réunion au Ministère de l'Intérieur : les policiers municipaux pourront avoir des pistolets 9 mm, 23 septembre 2016. http://www.sdpm.net/2016/09/compte-rendu-de-reunion-au-mi...

(2) Géraldine Bovi-Hosy, « 4000 revolvers de la police nationale mis à disposition des policiers municipaux » in La Gazette des communes, 12 mai 2015. http://www.lagazettedescommunes.com/357425/4000-revolvers...

Décret n°2015-496 du 29 avril 2015 autorisant les agents de police municipale à utiliser à titre expérimental des revolvers chambrés pour le calibre 357 magnum. https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2015/4/29/INTD1...

(3) Jacky Durand, « Des pétoires pour les gendarmes » in Libération, 20 octobre 2001. http://www.liberation.fr/societe/2001/10/20/des-petoires-...

(4) Léna Corot, « Un fusil d'assaut allemand d'Heckler & Koch pour remplacer le Famas » in L’Usine Nouvelle, 26 septembre 2016. http://www.usinenouvelle.com/article/un-fusil-d-assaut-al...

07/11/2015

BALARD, TON UNIVERS IMPITOYABLE…

 ministère de la défense,armée française,qg,hexagone,balardgone,ppp,partenariat public-privé,nicolas sarkozy,françois hollande,coût

2.274 euros pour deux prises de courant ! 13.600 euros pour une imprimante et un scanner ! (1) Voulu par Nicolas Sarkozy en 2010, inauguré par François Hollande en 2015 (2), le « Pentagone » français n’en finit pas de défrayer la chronique ; le feuilleton Balard symbolise à merveille les dérives des partenariats public-privé promu par Nicolas Sarkozy en son temps. (3) En dehors de son coût astronomique (1,2 milliard), l’Hexagone Balard (son nom officiel) n’a pourtant rien d’exceptionnel avec ses bâtiments sans âme (4) mais payés au prix fort au point de susciter des interrogations sur un contrat si bien ficelé par le privé que l’Etat est pieds et poings liés, et d’engendrer une suspicion de corruption. (5) Mais quand on aime, on ne compte pas, d’autant que le rêve américain n’a pas de prix !

Il eût été possible de conclure sur une fable de Jean de La Fontaine pour illustrer ce caprice présidentiel (La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf, par exemple) ou de diffuser un extrait du film Independance Day (1996), précisément la remarque de Judd Hirsch (alias Julius Levinson) à l’adresse du président américain lorsque celui-ci découvre l’existence de la base secrète (la zone 51), pour évoquer le « partenariat ripoux-bétonneur » dénoncé par Le Canard enchaîné en novembre 2010. Mais il est préférable de terminer en chanson sur le générique d’une série culte, clin d’œil à la passion américaine d’un ancien président de la République :

Balard,

Ton univers impitoyable.

Balard,

Glorifie la loi du plus fort…

https://www.youtube.com/watch?v=rlfHcCLn4pk

ministère de la défense,armée française,qg,hexagone,balardgone,ppp,partenariat public-privé,nicolas sarkozy,françois hollande,coût

(1) Vincent Lamigeon, « Les devis astronomiques du nouveau ministère de la Défense français » in Challenges, 4 novembre 2015.

http://www.challenges.fr/entreprise/defense/20151103.CHA1...

« 2.000 euros la prise, 14.000 euros l’imprimante… Les devis astronomiques du Balardgone » in Le Nouvel Observateur, 5 novembre 2015.

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20151105.OBS8928/...

 

(2) Nathalie Guilbert et Dominique Gallois, « Le "Pentagone à la française", inauguration d’un bâtiment controversé » in Le Monde, 5 novembre 2015.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/11/05/defense...

Sybille Vincendon, « La Défense prend ses quartiers dans l’Hexagone Balard » in Libération, 5 novembre 2015.

http://www.liberation.fr/france/2015/11/05/la-defense-pre...

« Bienvenue au "Balardgone", le nouveau siège de la Défense française » in Le Nouvel Observateur, 5 novembre 2015.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20151105.OBS8915/b...

« Quatre chiffres sur le "Balardgone", le nouveau ministère de la Défense » in Francetv info, 5 novembre 2015.

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-...

 

(3) Pierre Breteau et Samuel Laurent, « Partenariats public-privé : un dispositif de plus en plus décrié » in Les Décodeurs, 6 novembre 2015.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/06/pa...

 

(4) Jean-Dominique Merchet, « A Balard, les militaires s’enferment dans une forteresse coupée de la ville » in Secret Défense, jeudi 5 novembre 2015.

http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/a-balard-milit...

« Le plus frappant est l’absence de toute référence à la vocation des lieux : l’armée, la guerre, la vie militaire. »

 

(5) Augustin Scalbert, « Soupçons de corruption sur le Pentagone de Sarkozy » in L’Obs avec Rue89, 6 décembre 2011.

http://rue89.nouvelobs.com/2011/12/06/soupcons-de-corrupt...

ministère de la défense,armée française,qg,hexagone,balardgone,ppp,partenariat public-privé,nicolas sarkozy,françois hollande,coût

 

21/03/2015

CALAIS : LES ROUTIERS SONT SYMPAS ?

 Routier sympa.jpg

À Calais, les routiers chantent une autre chanson que celle de Mony Gardy. Une vidéo diffusée sur le site du journal de la Côte d’Opale, Nord Littoral, montre des migrants, découverts dans un camion, tabassés par ces derniers sur un parking de la zone des Dunes, le 14 mars dernier, sous le regard complaisant, voire complice d’un vigile de l’entreprise Mondial Protection.¹ Exaspération de transporteurs sous pression, nous dit-on pour excuser ce déchaînement de colère et de haine, ou ras-le-bol de conducteurs menacés. Rien ne justifie pourtant la brutalité de ces chauffeurs-routiers dont on ignore la nationalité (camionneurs français ou forçats de la route roumains ?). C’est en vérité une violence gratuite contre de pauvres hères qui rêvent de l’eldorado anglais. Mais il est vrai que « Rien n’a plus de courage que la réunion de la lâcheté » (dixit Maître Eolas).² Ce brutal fait-divers, véritable banalité du mal, éclaire, cependant, la sombre réalité de la cité de la dentelle en perte d’humanité. Pour protéger l’insularité britannique, c’est une guerre incessante que l’Etat mène au quotidien contre les migrants, depuis des années, à Calais : procédures administratives (surveillance, contrôles, gardes à vue…), juridiques (vote et promulgation de lois, décrets, circulaires…), judiciaires (plaintes, condamnations…), interventions violentes (expulsions, destruction de biens, violence aux personnes…).³ Finalement, cette impitoyable chasse à l’homme fait écho au combat mené par Bartolomé de Las Casas en faveur des Indiens lors de la controverse de Valladolid au XVIe siècle : « Ils les ont traités je ne dis pas comme des bêtes (plût à Dieu qu’il les eussent traités et considérés comme des bêtes), mais pire que des bêtes et moins que du fumier ».*

Calais immigration Migrants tabassés par des routiers.jpeg

¹ D.K. et J.P., « Migrants tabassés par des routiers, la sécurité sans réaction (vidéo) » in Nord Littoral, 21 mars 2015.

http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/migrants-tabasses...

² Eolas, « Considérations sur une agression » in Journal d’un avocat, 20 avril 2009.

http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/04/20/1379-considera...

³ François G, « Calais : la guerre faite aux migrants » in Le blog de François G, 3 août 2014.

http://blogs.mediapart.fr/blog/francois-g/030814/calais-l...

* Bartolomé de Las Casas, Très brève relation de la destruction des Indes, 1552.