14/11/2011

CRISE : LA "DIVINE SURPRISE" ?

ump,rigueur,crise,austérité,france,déficit,triple a,aaa,modèle social français,nicolas sarkozy,2012En 1940, Charles Maurras, chantre de la droite nationaliste, salua l’accession au pouvoir du maréchal Pétain, suite à la cuisante défaite de notre pays face à l’Allemagne nazie, comme une "divine surprise". Aujourd’hui, la crise actuelle serait-elle la "divine surprise" de la droite libérale ? Cette dernière se félicite, en effet, de la succession des plans de rigueur qui, progressivement, laminent le modèle français d’après 1945, celui né du programme du Conseil national de la Résistance (CNR). Ainsi, peut-on lire sous la plume d’Olivier Dassault que « les agences de notation maintiennent la note triple A de la France parce qu’elles apprécient les efforts engagés pour redresser nos finances publiques » (Valeurs actuelles, 10/11). Au nom de cette soumission au capital, la droite se serait certainement opposée à la générosité fraternelle du programme du CNR invoquant indifféremment le réalisme économique et l’orthodoxie financière, d’autant que la situation nationale était alors catastrophique avec un pays ruiné et ravagé par la guerre, une économie exsangue et des déficits abyssaux mais à l’époque, elle n’a pu s’y opposer puisque singulièrement affaiblie pour cause de collaboration. Mais qui se souvient de ces mots de Denis Kessler, ancien vice-président du MEDEF et actuel PDG du groupe SCOR : il faut « défaire méthodiquement le programme du CNR » en précisant « le gouvernement s'y emploie » (Challenges, 4 octobre 2007) ? [1]

 

 

 

 

[1] Philippe Mabille, « Un plan de rigueur peut en cacher un autre » in La Tribune, 9 novembre 2011.

http://www.latribune.fr/opinions/editos/20111108trib000662583/un-plan-de-rigueur-peut-en-cacher-un-autre.html

« Démanteler un modèle social français devenu trop coûteux, voilà donc le vrai projet que nous mijote Nicolas Sarkozy pour sa campagne de 2012. »

25/08/2011

MINI-TAXE MAIS MAXI PUB !

Une contribution exceptionnelle sur les plus hauts revenus ? Une mesure provisoire trop tardive, trop faible et, surtout contraire à la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, notamment son article 13 qui spécifie que « Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable. Elle doit être également répartie entre tous les Citoyens, en raison de leurs facultés. » En effet, cette taxation, exceptionnellement faible, ne remet pas en cause les cadeaux fiscaux accordés aux plus fortunés (la dernière réforme de l’ISF par exemple) et ne compense même pas le coût des mesures néfastes comme le bouclier fiscal. Pis, les plus riches demeurent toujours proportionnellement moins imposés que la majorité des Français. Preuve que l’UMP n’a nullement renié ses fondamentaux, ni abandonné son électorat traditionnel. Finalement, le tapage médiatique autour de cette mini-taxe provisoire relève davantage de la manipulation politique que de l’efficience économique ou de la justice sociale et fiscale. Pour plagier Jacques Dutronc, c’est mini-taxe mais maxi-pub !

 

ump,france,déficit,austérité,rigueur,impôts,isf,bouclier fiscal,riches,richesse,contribution,taxe 

Caricature tirée du Canard enchaîné n°4739 du 24 août 2012, page 2.

 

05/08/2011

LE MONSTRE DOUX. L’OCCIDENT VIRE-T-IL À DROITE ?

Frédéric Joignot, « Raffaele Simone : "Pourquoi l'Europe s'enracine à droite" » in Le Monde Magazine, 12 septembre 2010.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/09/12/pourquoi-l-europe-s-enracine-a-droite_1409667_823448.html

 

Thomas Chabolle, « Raffaele Simone : "Etre de gauche est plus fatigant qu'être de droite !" » in Mediapart, 16 octobre 2010.

http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/151010/raffaele-simone-etre-de-gauche-est-plus-fatigant-quetre-de-droite

http://www.regards-citoyens.com/article-raffaele-simone-etre-de-gauche-est-plus-fatigant-qu-etre-de-droite-une-interview-faite-a-rome-par-thomas-chabolle-mediapart-59094064.html

 

« Raffaele Simone – Pourquoi l’Occident ne va pas à gauche » in Ceppecs (Collège européen de philosophie politique de l’éducation, de la culture et de la subjectivité).

http://www.ceppecs.eu/?p=256

  

raffaele simone,droite,extrême droite,ue union européenne,droitisation,ue,europe,france