01/06/2021

TEL EST PRIS QUI CROYAIT PRENDRE

Le 16 février dernier, sur les ondes de RTL, Gérald Darmanin était revenu sur ses propos lors de son débat avec Marine Le Pen cinq jours auparavant ; il avait taclé à cette occasion la présidente du Rassemblement national, l’accusant de « mollesse » face à l’islamisme radical : « Je trouve que, en effet, vous êtes plus molle que nous pouvons l'être ».¹ L’ancien maire de Tourcoing avait alors évoqué l'un des objectifs de campagne en vue des présidentielles de 2022 : « Je souhaite que les électeurs du Front National votent pour nous. Je souhaite qu'ils comprennent que nous pouvons répondre à leur colère ».² Or, rien ne sert de courir après le RN, assure aujourd’hui l’un des fondateurs de la Droite forte, Geoffroy Didier, longtemps considéré comme un proche de Nicolas Sarkozy, maintenant chargé de communication de Valérie Pécresse pour les élections régionales. Il pointe désormais « l’erreur qu’il ne faut pas refaire : s’imaginer qu’on peut récupérer les électeurs de Marine le Pen. »³

 

¹ Laure Carreno Muller,  « Je vous trouve molle, un peu branlante » : Gérald Darmanin tacle Marine Le Pen, Gala, 11 février 2021.

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/video-je-vous-tr...

 

Abel Mestre, Débat entre Marine Le Pen et Gérald Darmanin : la dédiabolisation par procuration, Le Monde, 12 février 2021.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/02/12/debat...

 

² Oriane Theodose , « Elle est nulle, pas gentille » : Gérald Darmanin égratigne Marine Le Pen, Gala, 16 février 2021.

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/elle-est-nulle-p...

 

³ Challenges n°697 du 6 mai 2021, page 90.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.